Plan canicule : enregistrez-vous auprès des services de votre commune

Dans le cadre du plan canicule, les personnes en situation de handicap vivant à leur domicile sont invitées à se faire connaître auprès de leur commune. Cette démarche leur permettra de figurer sur un registre tenu par leur administration respective. Ainsi, en cas de déclenchement d’une alerte canicule par la préfecture des Ardennes, elles seront contactées quotidiennement par les services communaux afin de s’assurer de leur état de santé. Des visites à domicile pourront également être organisées si nécessaire.  

Les bons gestes à mettre en place lors de fortes chaleurs

•    Boire régulièrement de l'eau sans attendre d'avoir soif
•    Se rafraichir et se mouiller le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour
•    Evitez de sortir aux heures les plus chaudes (11-21 heures en cas de canicule)
•    Préférez les activités sans efforts aux heures les plus chaudes
•    Maintenir son logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s'il fait plus frais)
•    Si votre logement ne peut pas rester frais, passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée, salle rafraichie...)
•    Ne pas boire d’alcool
•    Mangez en quantité suffisante des plats légers et riches en eaux (fruits et légumes)
Différents niveaux de mise en œuvre 

Le plan canicule comporte 4 niveaux : 

•    Le niveau 1 correspond à la période actuelle, c’est ce niveau qui est activité automatiquement du 1er juin au 15 septembre. A ce stade, il s’agit de vérifier les dispositifs opérationnels, de mettre en place une surveillance météorologique et sanitaire et d’ouvrir la plateforme téléphonique nationale : 0 800 06 66 66.  
•    Le niveau 2 est une phase de veille renforcée permettant aux différents services de se préparer à une montée en charge en vue d’un éventuel passage au niveau 3 et de renforcer des actions de communication locales et ciblées (en particulier la veille de week-end et de jour férié).
•    Le niveau 3 correspond à une alerte canicule. Celle-ci est déclenchée par les préfets des départements concernés, sur la base de la carte de vigilance météorologique de Météo-France. 
•    Le niveau 4 peut être activé en cas de vigilance météorologique rouge. Ce niveau correspond à une canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable, avec apparition d’effets collatéraux dans différents secteurs (sécheresse, approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux ou des pompes funèbres, panne d’électricité, feux de forêts, nécessité d’aménagement du temps de travail ou d’arrêt de certaines activités…). Cette situation nécessite la mise en œuvre de mesures exceptionnelles. 

À lire aussi

Exposition à la MDPH
La MDPH noue un partenariat avec la centrale de Chooz